HOME

Expert Financier de la Construction

EXPert financier de la construction

Nous vous aidons
à concevoir un projet correspondant
à votre budget.

The Economist s’adresse aux bureaux d’architecte, aux assistants Maître d’Ouvrage, aux promoteurs immobiliers, aux entreprises de construction, souhaitant obtenir des conseils professionnels ainsi qu’une vision réaliste du coût financier de leur projet.

Avec notre équipe d’expert économiste de la construction, nous intervenons, le plus tôt possible, dans chacune des étapes clés de la conception, en apportant réponse à vos questions :

– A-t-on le budget pour intégrer une façade en béton préfabriqué ? Faut-il intégrer une façade ventilée ? une façade minérale compacte ? ou encore une façade crépie ?

– A-t-on anticipé les surcoûts liés à d’éventuels travaux spéciaux ? à de la pollution? à une déviation de réseaux?

– Quel est le coût du mon concept énergétique, cela rentre-t-il dans mon budget, faut-il étudier des variantes ?

– Choisis t-on de construire en bois, en béton ou les deux ?

Ce sont autant de questions que nous nous posons tous lors de la conception d’un projet. Il est essentiel de se les poser dès l’avant-projet.

Nous le savons, il est toujours très couteux de modifier un système constructif après avoir réalisé le projet définitif. Les détails constructifs ne sont pas les mêmes et les surcoûts engendrés par une modification de conception sont importants.

votre expert financier de la construction

Alors comment procède-t-on ?

Nous agissons avec méthode et précision dans chacune des phases de la SIA, voici les principales :

Phase n° 1 : Étude préliminaire

Une parcelle vous intéresse ou intéresse votre client : sur la base d’une étude de faisabilité architecte nous estimons un premier coût de construction.

Pour cela nous nous entretenons avec vous sur le degré de finition envisagé : quel standing souhaitez vous donner à votre futur projet ?

De notre côté, nous nous intéressons à toutes les données publiques du terrain : 

A sa géologie : Sommes-nous sur de la glaise, de la moraine, de la molasse ?

Y-a-t-il une présence d’eau ?

Cela engendre-t-il la réalisation de travaux spéciaux?

Y-a-t-il des canalisations qui traversent le terrain ?

Y-a-t-il des ouvrages de soutènement à prévoir ?

Le terrain figure-t-il au cadastre des sites pollués ?

Y-a-t-il un accès praticable pour pouvoir circuler ?

Sur la base de tous ces éléments, combinés au calcul du volume SIA, nous calculons un premier coût de construction.

Même si nous savons que la pression sur le foncier est forte et que la concurrence est rude, nous ne vous conseillerons jamais de vous engager définitivement, à ce stade, sur l’acquisition d’une parcelle.

Toutes les hypothèses prises en consultant des données publiques nécessitent d’être confortés par des pré-études techniques réalisés par des experts géotechnicien, ingénieurs civils, thermiciens, lors des phases suivantes.

Le niveau de précision définit par la SIA à ce stade est de +/-20%.

Phase n° 2 : L’avant-projet


Il s’agit de la phase 4.31 de la SIA. Sur la base de l’avant-projet dessiné par l’architecte et des pré-études réalisés par les mandataires spécialisés, nous réalisons un descriptif technique du projet. Si celui-ci correspond à la vision du Maître de l’Ouvrage et de l’architecte, nous réalisons les avants métrés et élaborons une calculation semi détaillée.

Nous entendons par semi-détaillée, un niveau de précision qui se limite, par exemple, à un calcul par ratios de surfaces de murs ou de dalle pour estimer le 211.5 Béton armé, ou encore par ratio d’appartements ou de villas pour estimer le CFC 23 Installations électriques.

Nous nous assurons que le coût de construction correspond au plan financier du Maître de l’Ouvrage, si c’est le cas, nous passons à l’étape suivante.

Dans le cas contraire, nous préconisons la réalisation de modifications de projet.

Le niveau de précision définit par la SIA. A ce stade est de +/-15%. Nous observons en général une précision de +/-10% pour un avant-projet correctement détaillé.

Phase n° 3 : Le projet de l’ouvrage

Il s’agit de la phase 4.32 de la SIA. L’enjeu de cette phase est de valider le projet pour lui permettre d’être déposé lors de la phase 4.33 d’autorisation.

Sur la base d’étude techniques approfondies réalisées par les mandataires spécialisés : rapport de sol, sondages, étude géotechnique, bilan thermique, dimensionnement structurel, rapport acoustique (selon la localisation). Nous réalisation une calculation détaillée. Par exemple, nous détaillons l’ensemble des coffrages de murs et dalles pour estimer le CFC 211.5, nous détaillons l’ensemble des prises, points lumineux et appareillage pour estimer le CFC 23 Installations électriques.

Comme pour la phase d’avant-projet, nous nous assurons que le coût de construction correspond au plan financier du Maître de l’Ouvrage et passons à l’étape suivante. Dans le cas contraire, nous préconisons la réalisation d’affinements de projet.

Le niveau de précision définit par la SIA. A ce stade est de +/-10%. Nous observons en général une précision de +/-5% avec un projet de l’ouvrage correctement détaillé.

Phase n° 4 : La dépose d’autorisation

Il s’agit de la phase 4.33, une étape décisive pour la naissance d’un projet. Lors de cette phase, nous recueillons et analysons les préavis formulés par la Commune ou l’Etat.

Si nécessaire, nous ajustons notre planification des coûts et nous nous assurons qu’elle corresponde toujours au plan financier du Maître de l’Ouvrage.

Phase n° 5 : L’appel d’offres

Il s’agit de la phase 4.41 de la SIA. Lors de cette phase et sur la base de plans d’appel d’offre, nous rédigeons les soumissions des corps d’états architecturaux, réalisons les consultations aux entreprises pour l’ensemble des CFC et présentons les tableaux comparatifs à la direction de travaux.


Nous nous assurons que l’ensemble des offres reçues correspondent toujours au plan financier du Maître de l’Ouvrage.

Le projet passe ensuite à la phase 4.51– Projet d’exécution puis à la phase 4.52 – Exécution de l’ouvrage, enfin à la phase 4.53 – Mise en service, achèvement.

Lors de ces phases nous intervenons très peu mais restons présents pour répondre à toutes questions qui pourrait venir de la direction de travaux.

Ce qu’il faut retenir

Expert Financier de la Construction

Stan Vesel

fondateur de l’entreprise

Après avoir passé une vingtaine d’années à chiffrer du Gros Œuvre, du Second Œuvre et des techniques, après avoir formé et encadré des économistes de la construction, j’ai décidé de mettre mon savoir faire au service de vos projets.

Entrepreneur passionné par les métiers du bâtiment, Diplômé de l’Institut Universitaire de Technologie de Lyon, j’ai travaillé près d’une vingtaine d’années dans des entreprises suisses de renoms comme Induni, Maulini, D’Orlando, où j’exerçais le métier de conducteur de travaux, responsable de bureau d’étude ou encore directeur commercial.

Aujourd’hui, mes conseils et mon expertise vous permettrons d’obtenir une vision claire de votre projet, d’éviter toutes mauvaises surprises et d’obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes.

J’ai appris qu’en matière de construction, choisir le bon professionnel peut faire toute la différence entre un projet réussi et une expérience frustrante.

Tous les projets commencent avec une discussion, si notre point de vue vous parle, contactez-nous pour démarrer ensemble un nouveau projet.

PRécision

Notre mission est de transmettre des chiffrages et des informations les plus précises possibles à nos clients pour les aider à concevoir leur futur projet.

EXPERtise

Au-delà de la précision, nous vous proposons des prestations de grande qualité. Nos données se veulent vraies et fiables, c’est pour cela que nos clients nous sont fidèles.

conseil

Nous avons à cœur de vous conseiller et de vous guider en vous accompagnant tout au long de votre projet de construction.

Retour en haut